Triangle d’or ou des Bermudes???

Vous êtes nommés chef de projet pour la réalisation d’un site Internet pour une entreprise cliente.
A fur et à mesure de l’avancement du projet vous vous rendez compte que les choses ne se passent pas comme prévue.Projet

Le client réclame plus de fonctionnalités. Il n’a pas la même compréhension du cahier des charges et des spécifications. Vous avez de temps en temps cédé :-). Le client est Roi!

Certaines tâches consomment plus de temps qu’estimé. Vous n’arrivez pas à assurer les dates de livraisons… Certaines choses n’ont pas été évaluées ou prises en compte. Vous avez oublié d’inclure le prix des ordinateurs, de réserver les serveurs ou d’acheter les logiciels et les licences. Vu le retard pris, vous allez probablement faire appel à votre direction pour qu’ils ajoutent des ressources (humaines, matériels ou logiciels). Cela va ajouter des coût supplémentaires. Le client commence à s’énerver, votre directeur de projet aussi, les développeurs sont surchargés et stressés. Pour livrer à temps, vous allez essayer de diminuer la qualité, ou négocier le périmètre initiale en réduisant les fonctionnalités.
Votre direction vous reproche de ne pas avoir communiqué à temps. Les utilisateurs finaux chez le client sont mécontents, le site ne sera pas lancé à temps.  La livraison n’inclut pas certaines fonctionnalités. Ils ont déjà lancé leur campagne de communication. Le beau temps est derrière vous. Terminée la période des franches rigolades avec l’équipe :(.

Le projet est perdu… Bienvenue dans le triangle des Bermudes! Ce qui est sure, c’est que ça ne sera pas toujours très facile. Il faut tout de même éviter de tomber dans cette extrême.

Il faut dans un premier temps être conscient des problématiques projets et des règles qui peuvent vous faire tendre vers l’équilibre.

Dans les projets en général, le budget , le périmètre et le calendrier sont étroitement liés . Les modifications apportées à l’une de ces trois principales contraintes affecteront les autres .

Pour que votre triangle soit un triangle d’or ou au moins de fer :), il faut respecter certaines règles:

  • Communiquez, communiquez, communiquez ! Informer au bon moment, sur l’avancement, le retard, les problèmes, les contournements…
  • Les objectifs du projet doivent être clairs et partagés avec le client, l’équipe et la direction de projet.
  • Définir clairement les tâches du projet et partager avec l’équipe et le client.
  • Définir un planning réaliste et toujours le partager avec le client, l’équipe et la direction de projet.
  • Une modifications de certains objectifs doit amener à une négociation et un entente mutuelle pour que les différentes parties prenantes soient gagnantes.
  • Bien réserver les ressources nécessaires.
  • Valider l’avancement.
  • Tester les fonctionnalités à fur et à mesure, de l’avancement.
  • Eviter l’effet tunnel, faire des démonstrations régulières
  • Faire de livraison régulières et permettre aux utilisateurs de démarrer tôt les tests.

La qualité, budget et délais.
Triangle projet
Ces contraintes sont considérées comme un triangle de fer (bon pas tout à fait de l’or) parce que vous pouvez changer rarement une contrainte sans affecter les autres aussi . La façon dont vous livrer le projet au sein de ces contraintes impacts la qualité du projet , que ce soit positivement ou négativement . Les changements dans l’un des trois paramètres, doivent je le répète, le cas échéant, être négociés, justifiés, acceptés et partagés.